Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Métro de Rennes : la couverture 4G des quatre opérateurs est disponible dans la ligne b grâce à l’infrastructure antennaire de TDF

métro de rennes

Depuis le 20 septembre, les utilisateurs du métro de Rennes bénéficient d’un accès très haut débit mobile dans l’intégralité des quinze stations et tunnels de la ligne b.

Opérateur d’infrastructures neutre et installateur du réseau, TDF a déployé un système antennaire mutualisé au sein des deux lignes du métro de Rennes, sur lequel sont raccordés les quatre opérateurs de téléphonie mobile – Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR. Ce projet a été conduit par TDF en partenariat avec Rennes Métropole, qui s’est appuyé sur le savoir-faire de TDF pour concevoir et déployer une solution technique validée par les quatre opérateurs mobiles.

Un système « mutualisé »

La mutualisation du système antennaire, entre les quatre opérateurs, minimise l’empreinte environnementale dans le métro et optimise les coûts de déploiement.

Les équipements des opérateurs de téléphonie mobile sont hébergés sur le BTS Hôtel de TDF situé à Cesson-Sévigné. Cet hébergement mutualisé, dit « BTS Hôtel », permet de limiter l’installation de baies techniques dans le milieu confiné du métro et simplifie ainsi l’accès aux équipements. Basées sur le site de Cesson-Sévigné, les équipes de TDF sont ainsi au plus près des équipements pour en assurer la maintenance. Par ailleurs, grâce à son centre de supervision national, TDF supervise 24/24 heures et 7/7 jours le système antennaire, en lien étroit avec les opérateurs mobiles.

Un projet qui répond à des enjeux techniques et technologiques

La connectivité mobile très haut débit du métro a été prise en compte dès les premières étapes du projet de la ligne b. Les équipes d’ingénierie ont notamment intégré dans leur design le système de radioguidage de la ligne afin de garantir la compatibilité entre les différents systèmes radio. Les stations, plus espacées (en moyenne 850 m entre chaque station contre 570 m sur la ligne a), ont nécessité des aménagements et réglages particuliers. Pour assurer une couverture mobile continue, vingt-deux répéteurs globalisant 124 antennes ont été installés dans les stations et les tunnels de la ligne. Les opérateurs fournissent ainsi un service 4G de qualité, évolutif vers la 5G.
En un an de travaux effectifs (vingt-quatre mois compte tenu des périodes de restriction liées à la pandémie), TDF a finalisé l’installation du système antennaire mutualisé qui relaient les réseaux de Bouygues Télécom, Free, Orange et SFR.

Développement de la couverture indoor

Le système antennaire s’appuie sur la technologie indoor, dite DAS, pour distributed antenna system, qui permet à TDF d’apporter la couverture mobile des opérateurs de téléphonie mobile dans les lieux intérieurs et confinés, comme les tunnels, les métros, les immeubles de bureaux, les centres commerciaux, les gares, etc.
L’amélioration de la couverture mobile de ces lieux de vie représente un véritable enjeu pour leurs propriétaires et les opérateurs de téléphonie mobile. La croissance exponentielle de la consommation de données mobiles rend nécessaire le déploiement de ces solutions techniques spécifiques.

Un partenariat pour l’aménagement numérique du métro

Le projet de couverture mobile dans le métro de Rennes a démarré en janvier 2017 lorsque TDF et Rennes Métropole ont signé une convention d’occupation du domaine public autorisant TDF à porter la conception technique et le déploiement du système antennaire pour assurer la couverture très haut débit mobile du métro de Rennes, par les opérateurs de téléphonie mobile, pour les deux lignes du métro.

Olivier Huart, Président-Directeur Général de TDF déclare :

« TDF est fier de jouer pleinement son rôle d’aménageur numérique et de contribuer, avec Rennes Métropole et les quatre opérateurs, au développement de la connectivité du métro de Rennes. Implanté à Rennes depuis plusieurs décennies en tant qu’opérateur industriel reconnu, TDF met ainsi son expertise technologique au service des opérateurs qui répondent à la croissance exponentielle des besoins en connectivité ».

 

Fabrice Levillain, Directeur Réseau Grand Ouest de Bouygues Telecom, déclare :

« Bouygues Telecom s’est donné pour mission de permettre aux Français de profiter pleinement de leur connexion, à tout moment, et quel que soit l’endroit où ils se trouvent. Nous sommes très heureux d’offrir dès maintenant à nos clients Rennais, usagers de la ligne b, l’accès au très haut débit mobile en station, mais également dans les tunnels et à bord des trains. »

Thomas Reynaud, Directeur Général du Groupe iliad (maison-mère de Free) déclare :

« Nous sommes heureux de pouvoir offrir – enfin – à nos abonnés Rennais un accès mobile de qualité dans la ligne B. Nous tenons à remercier l’ensemble des acteurs publics et industriels ayant permis cette avancée. Nous pensons que l’amélioration de la couverture des espaces intérieurs par les quatre opérateurs mobiles est un enjeu important pour les prochaines années. La couverture du métro de Rennes est un grand pas, dans la bonne direction. »

Jean-Marc Escalettes, Directeur Orange Grand Ouest déclare :

« Dans la continuité de notre partenariat qui nous permet d’être présents sur la ligne a depuis 2018, nous sommes très fiers d’annoncer que notre réseau est accessible sur la ligne b, dès l’ouverture, à tous nos clients. Nous continuons d’œuvrer ainsi à les accompagner chaque jour dans leurs besoins en connectivité à l’occasion de leurs déplacements. »

Franck Coudrieau, Délégué régional Ouest d’Altice France – SFR, déclare :

« Rennes se place régulièrement en tête des classements des villes les plus attractives de France et de par son dynamisme économique, elle attire particuliers et entreprises. Le besoin de connectivité y est fort et les Rennais expriment naturellement une forte attente à bénéficier d’une connexion rapide et fluide, y compris lors des déplacements en métro. Avec ce partenariat aux côtés de TDF dans l’aménagement de la deuxième ligne du métro rennais, SFR apporte une nouvelle preuve de la priorité totale qu’il donne à l’investissement dans ses réseaux et confirme ainsi sa volonté d’accompagner ses clients dans leur révolution digitale pour offrir les meilleurs services et usages de demain. »

 

Chiffres et données clés sur le projet

15 stations de métro, dont 12 sous tunnels
124 antennes installées
Plus de 100 km de fibre optique entre les stations et le centre TDF de Cesson Sévigné (13,6 km de la station la plus éloignée)
Plus de 30 personnes ont travaillé sur ce projet

Les installations de TDF et des opérateurs étaient achevées et opérationnelles dès 2021. Ce qui a permis aux techniciens de toutes les autres sociétés travaillant sur le chantier de bénéficier de la 4G avant l’heure et pendant les travaux.

Télécharger le communiqué de presse

 

Découvrez les dernières actualités TDF et contactez-nous.