Groupe TDF : résultats annuels 2020

++ --

 

UN CHIFFRE D’AFFAIRES EN CROISSANCE, PORTÉ PAR LES ACTIVITÉS TÉLÉCOMS ET FIBRE ET LA POURSUITE DES INVESTISSEMENTS 


En 2020, le groupe TDF affiche :
-    Un chiffre d’affaires de 687,2 millions d’euros en croissance organique de +4,9 % grâce aux déploiements d’infrastructures télécoms et fibre 

-    Un montant d’investissements en augmentation de +15,3 %, à hauteur de 352,7 millions d’euros, soit 51,3 % du chiffre d’affaires

-    Une capacité industrielle renforcée avec 260 000 prises FttH construites ou en cours de construction et 300 nouveaux pylônes de télécommunication levés en 2020

-    Un EBITDA ajusté de 389,4 millions d’euros, en augmentation de +5,9 % 


Les résultats 2020 confirment la résilience des activités du Groupe, dans le contexte de la crise sanitaire de la Covid-19. Dans la continuité des années précédentes, TDF conforte sa stratégie de croissance. Cette stratégie se traduit par des investissements organiques et des déploiements industriels massifs au service de la croissance des infrastructures de Très haut débit fixe et mobile. Ces infrastructures s’avèrent d’autant plus essentielles en cette période de pandémie. 

 

Les chiffres de ce communiqué sont affichés hors norme IFRS16 et en proforma des résultats des filiales Cognacq-Jay Image et Tim Congo qui ont été cédées. Détails des chiffres en annexes.

 

 

•    Dans les infrastructures télécoms, le Groupe renforce l’exploitation de son parc existant et la construction de pylônes pour accélérer la couverture mobile du territoire. La poursuite de son programme de construction de pylônes et la commercialisation de ses infrastructures existantes, malgré les effets des périodes de confinement, permettent au Groupe d’afficher un chiffre d’affaires en croissance de +8,3%. 

En 2020, 300 pylônes de télécommunications mobiles ont été levés, pour un total de 
1 100 depuis le lancement du programme de construction de pylônes en 2016. 
L’activité d’accueil sur site (hébergement des opérateurs sur les sites du groupe TDF) est en croissance organique de +6,2 %. Sur les autres services télécom, le chiffre d’affaires est en augmentation de +30,8 %, soutenu notamment par le déploiement de la 5G.

 

•    Dans la fibre, le rythme des déploiements s’est accéléré et permet à cette activité de multiplier son chiffre d’affaires par trois pour atteindre 20,2 millions d’euros. 70 % des quatre réseaux remportés par le Groupe (Val d’Oise, Yvelines, Loir-et-Cher/Indre-et-Loire et Maine-et-Loire) sont déployés et les déploiements dans le Val d’Oise et les Yvelines sont en passe d’être totalement achevés. Au total, 506 000 prises sont construites ou en cours de construction sur les 750 000 prises allouées au groupe TDF. Pas moins de 260 000 prises ont été réalisées au cours de cette année 2020. 
La commercialisation progresse avec succès sur tous les territoires, avec 80 500 commandes à fin décembre 2020, contre 17 000 un an plus tôt.  Le groupe TDF confirme ainsi sa crédibilité et son expertise industrielle dans ce nouveau marché. 

 

•    Dans l’audiovisuel, les revenus sont en retrait de 2,1 % par rapport à 2019. La crise sanitaire et le contexte de ce marché ont pesé sur le secteur. TDF poursuit sa maîtrise des coûts et des ressources en matière de diffusion de la Télévision Numérique Terrestre et de la radio, tout en proposant un service de qualité à ses clients, dans un contexte rendant plus que jamais indispensable la plateforme de diffusion hertzienne.


Des investissements massifs et une capacité industrielle renforcée
Le groupe TDF poursuit sa stratégie d’investissements massifs dans les télécoms et la fibre et confirme ainsi son positionnement d’acteur industriel :

•    En 2020, 352,7 millions d’euros ont été investis, soit 51,3 % du chiffre d’affaires, en augmentation de +15,3 % par rapport à 2019. Parmi ces investissements opérationnels, 307,4 millions d’euros correspondent à des investissements de croissance, essentiellement dans les activités Télécoms et Fibre. 
•    Ces investissements permettent au Groupe d’accélérer les déploiements des infrastructures pylônes et fibre pour le compte de ses clients, tout en maîtrisant ses coûts et ses ressources. Le Groupe a continué d’étendre son parc de sites qui regroupe désormais 19 000 sites commercialisables, dont 7 300 sites actifs (pylônes, tours, toits-terrasses, gares, etc.).
•    L’accélération du déploiement des infrastructures pylônes et des réseaux fixes à Très Haut Débit est rendue possible grâce à la capacité industrielle du groupe TDF, qui maîtrise le processus de construction de bout en bout. 

 

Au cours des dernières années, le groupe TDF a cédé ses activités de services média et s’est pleinement recentré sur ses trois métiers principaux : les infrastructures de téléphonie mobile, les réseaux de fibre optique et la diffusion audiovisuelle. Après Médiamobile en novembre 2018, Bebanjo en novembre 2019, la cession de Cognacq-Jay Image (ex-Arkena) est effective depuis le 8 janvier 2020. La filiale Tim Congo a également été cédée en mai 2020.
Le rencentrage du Groupe sur ses activités d’infrastructures et la stratégie d’investissements menée, combinés à une maîtrise des charges, permet de générer un résultat d’exploitation en croissance. L’EBITDA progresse de +5,9 % en organique à 389,4 millions d’euros (ajusté proforma et hors IFRS 16).

Le carnet de commandes du Groupe atteint un niveau de 3,3 milliards d’euros, soit l’équivalent de 4,7 années de chiffre d’affaires. Sa progression par rapport à 2019 (+30 %) résulte des déploiements d’infrastructures réalisés ainsi que des protocoles conclus pour le renouvellement de contrats majeurs avec les clients opérateurs télécoms.


En 2020, la crise sanitaire de la Covid-19 a plus que jamais confirmé l’importance des infrastructures de télécommunications dont TDF est un acteur majeur et un aménageur numérique. Le groupe TDF contribue à assurer la réception de la Télévision Numérique Terrestre et de la radio pour tous les Français. De plus, grâce au développement de ses infrastructures, le Groupe participe à l’amélioration de la connectivité Très Haut Débit fixe et mobile, essentielle pour la population. 
En 2020, les activités de TDF, qu’elles soient opérationnelles ou tertiaires, ne se sont jamais interrompues. 


Olivier Huart, Président-Directeur Général du groupe TDF, a déclaré :

Malgré la crise sanitaire, nous avons investi et poursuivi nos activités télécoms, fibre et audiovisuelles plus que jamais indispensables pour la population. Nous avons ainsi continué à accroître notre parc d’infrastructures et la couverture numérique du territoire. Notre résilience nous permet d’afficher des résultats en croissance. Forts de notre capacité industrielle, nous confirmons la poursuite de cette stratégie centrée sur nos investissements et sur le déploiement de nos infrastructures télécoms et fibre.