Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Anjou Fibre célèbre le cap des 200 000 prises raccordables sur son réseau

Ce jeudi 30 mars, Philippe Chalopin, Président du Syndicat Mixte Anjou Numérique et Olivier Huart, Président-Directeur Général du groupe TDF se rendent à Denée (49) pour célébrer les 200 000 prises raccordables du réseau Anjou Fibre.

En présence de Yamina Riou, conseillère régionale, Emmanuel Capus et Stéphane Piednoir, sénateurs en Maine-et-Loire, Priscille Guillet, Maire de Denée, Olivier Bourhis, Directeur Territorial de la Banque des Territoires, des Présidents EPCI, Cyril Gasc, Directeur Général de la Business Unit Fibre de TDF et Hugues Wallet, Directeur Général de Anjou Fibre.

Cet événement marque un jalon important en matière de déploiement puisque le réseau de fibre optique couvrira très prochainement l’ensemble des zones rurales de l’Anjou, soit 230 000 foyers et entreprises répartis sur 142 communes. Déployé par Anjou Fibre, filiale de TDF, ce réseau permet d’ores et déjà à 200 000 foyers et entreprises en Anjou de bénéficier d’un accès au Très Haut Débit.

Un engouement de plus en plus fort pour la fibre
Les premières prises construites par Anjou Fibre connaissent un taux de commercialisation de 70%, ce qui montre un engouement très fort pour la fibre optique. Avec le développement des outils de communication et des services numériques, l’accès au Très Haut Débit est devenu un préalable essentiel pour les collectivités, les particuliers et les entreprises (éducation, santé, télétravail…).

A l’instar de la commune de Denée, qui, pendant longtemps, a bénéficié d’un très faible débit ADSL, Priscille Guillet, Maire de la commune, rappelle l’importance de l’arrivée de la fibre sur son territoire,

« C’était un impératif d’avoir la fibre ! On avait un très mauvais débit, une connexion très lente dans le centre-bourg et une bonne partie de la commune était en zone blanche. On a enfin un débit qui nous permet de travailler correctement depuis chez nous, d’utiliser toutes les nouvelles technologies. Aujourd’hui pour une commune c’est indispensable ».

Un véritable défi industriel en passe d’être relevé
Après plusieurs années où le déploiement de la fibre était limité aux zones très denses de Maine-et-Loire avec des volumes restreints, le projet Anjou Fibre a permis d’accélérer l’arrivée de la fibre dans les zones rurales du territoire. Malgré une pénurie de main d’œuvre rencontrée au début du projet suivie de la crise sanitaire de 2020, le rythme soutenu de déploiement mené sur le territoire permet dès à présent de disposer de 200 000 prises raccordables soit un taux de complétude du projet de plus de 80 %.

Vers la fin de l’ADSL
Face à l’accélération des usages numériques et aux besoins croissants en connectivité, la technologie ADSL est vouée à disparaitre au profit de la fibre optique. Le déploiement du réseau Anjou Fibre dans les zones rurales du territoire permet de mieux répondre aux enjeux de cette transformation numérique.

Olivier Huart, Président-Directeur Général de TDF déclare :

«200 000 prises éligibles à la fibre en Anjou ! Il s’agit d’un cap important pour TDF que nous venons de franchir grâce au partenariat que nous entretenons au quotidien avec le Syndicat Mixte Anjou Numérique. Nous entrons désormais dans la dernière ligne droite des déploiements, et les équipes TDF auront à cœur de continuer à déployer, de la même façon, un réseau fibre de qualité dans l’ensemble des zones peu denses du territoire pour que le Très Haut Débit soit une réalité pour les habitants comme pour les entreprises. Apporter cette connectivité au territoire c’est l’opportunité pour TDF de contribuer à son dynamisme que ce soit sur le plan économique, social ou industriel. »

Philippe Chalopin, Président du Syndicat Mixte Anjou Numérique déclare :

« Le projet « 100% fibre en Anjou », entre dans sa dernière ligne droite. Fin 2023, Anjou Numérique et Anjou fibre – filiale de TDF – auront relevé le défi ambitieux d’apporter un accès au Très Haut Débit à tous les foyers et entreprises situés en zone peu dense, avec un niveau de performances identiques aux zones urbaines. Pour de nombreuses communes et entreprises, mal desservies, la concrétisation de ce projet est un véritable progrès, synonyme d’attractivité tant économique que résidentielle. »

Pour Florence Dabin, Présidente du Conseil départemental,

« l’accès à la fibre est aujourd’hui une nécessité pour les habitants, les entreprises et tous ceux qui apportent des services à la population. Le déploiement de cette technologie a toujours fait partie des priorités du Département dans le cadre d’un développement équilibré du territoire.
Nous avons tenu à le réaffirmer dans Anjou 2030, notre feuille de route qui fixe nos objectifs et nos ambitions pour les années à venir. Nous allons par ailleurs également continuer à nous mobiliser pour favoriser les apprentissages et les usages autour du numérique, en particulier pour les publics les plus éloignés de ces outils afin de réduire l’illectronisme par des actions de médiation numérique ».

anjou fibre 200 000 prises 30 mars 2023

Découvrez les dernières actualités TDF et contactez-nous.