TDF diminue l'empreinte carbone de ses activités en équipant cent pylônes télécom d'ombrières photovoltaïques en 2021

++ --

Confirmant ses engagements en matière de responsabilité sociétale des entreprises (RSE), TDF va déployer des ombrières photovoltaïques sur cent de ses sites de télécommunication en 2021. Objectif : réduire la consommation énergétique de 45 tonnes de CO2 par an.

 

Une expérimentation concluante
TDF œuvre à l’optimisation de ses dépenses d’énergie depuis plusieurs années. En 2019, l’entreprise a testé le développement d’ombrières photovoltaïques sur six sites de production. Pour mener cette expérimentation, des capteurs IoT (Internet des objets) installés sur les pylônes ont précisément mesuré l’énergie effectivement produite par ce système. 

Les données révèlent que la mise en place d’ombrières génère une économie de plus de 25 % des besoins énergétiques actuels d’un site. TDF a donc décidé d’industrialiser ce déploiement à cent nouveaux sites en 2021 et estime ainsi réaliser une économie de plus de 45 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) par an.

 

Une ambition industrielle sur le long terme
Forte de sa capacité industrielle, le groupe TDF est en mesure d’installer lui-même les ombrières, via les compétences de sa filiale ITAS. 
Dans la même dynamique, d’autres études sont menées, comme la création de fermes solaires dans une optique d’autoproduction et autoconsommation énergétiques sur certains sites majeurs de diffusion audiovisuelle et de télécommunications.

 

Cette démarche reflète le travail d’amélioration continue réalisé par l’ensemble des directions de l’entreprise et l’effort particulier effectué pour diminuer l’empreinte carbone des activités de diffusion et de télécommunication. Elle s’intègre dans un plan global d’optimisation des ressources et des dépenses énergétiques.

 

Le groupe TDF a publié en 2019 sa politique de responsabilité sociétale d’entreprise, qui expose ses douze engagements, structurés autour de quatre priorités : i-connecter les territoires, ii-assurer le bien-être au travail, iii-être une entreprise éthique et citoyenne et iv-protéger l’environnement. Une gouvernance RSE a été mise en place au plus haut niveau de l’entreprise pour piloter la performance et valider les orientations stratégiques RSE. Par ailleurs, membre du Global Compact depuis 2014, le groupe TDF publie chaque année sa Communication sur le Progrès.


Olivier Huart, Président-Directeur Général du groupe TDF, déclare :

Dans le contexte actuel de la pandémie de la Covid-19 qui frappe le monde entier, les enjeux liés à la Responsabilité Sociétale et Environnementale des Entreprises sont une priorité. Plus que jamais, nos infrastructures de télécommunication et de diffusion audiovisuelle sont essentielles pour maintenir et améliorer la couverture mobile et fixe partout sur le territoire. Cette réalisation est une étape importante dans la concrétisation de notre ambition de réduction de notre empreinte carbone. Je mesure le chemin parcouru par notre entreprise en matière de développement durable ces dernières années.