Rennes Métropole et TDF donnent le coup d'envoi de la couverture mobile 3G/4G dans le métro de Rennes

++ --

Dès lundi 1er octobre 2018, les utilisateurs du métro de Rennes pourront bénéficier d’un accès très haut débit mobile dans l’intégralité des quinze stations et tunnels de la ligne a. Le service sera par la suite étendu à la ligne b actuellement en construction.

 

TDF et Rennes Métropole ont signé en janvier 2017 une convention d’occupation du domaine public autorisant TDF à porter la conception technique et à déployer l’infrastructure antennaire pour la couverture très haut débit mobile du métro de Rennes. Après un an de travaux, TDF a finalisé l’installation des équipements qui vont permettre de relayer la couverture des opérateurs de téléphonie mobile et d’apporter un service 3G/4G de qualité, qui pourra ultérieurement évoluer vers la 5G.

 

Avec l'arrivée de la 4G dans le métro, Rennes est l’une des rares métropoles françaises, après Toulouse et Lille, à proposer ce service aux habitants et aux professionnels qui transitent chaque jour via le réseau souterrain.

 

 

Une solution « clé en main » proposée par TDF

En cohérence avec son positionnement d’opérateur d’infrastructures « neutre et ouvert », TDF apporte une solution « clé en main » pour l’ensemble des opérateurs de téléphonie mobile. La mutualisation de l’infrastructure technique minimise le nombre d’équipements à installer dans les emprises du métro et optimise les coûts de déploiement. Par ailleurs, les équipements des opérateurs de téléphonie mobile sont hébergés sur le site TDF de Cesson-Sévigné, permettant un gain de place en souterrain dans le métro et une diminution des interventions sur le fonctionnement habituel du métro.

Les équipes de TDF sont basées sur le site de Cesson-Sévigné, au plus près du projet. Par ailleurs, grâce à son centre de supervision national, TDF reste en alerte 24/24 heures et 7/7 jours pour assurer la qualité du service.

 

 

L’expertise TDF sur les lieux de vie « indoor »

L’amélioration de la couverture mobile des lieux de vie (métros, centres commerciaux, bureaux…) représente aujourd’hui un véritable enjeu pour les opérateurs. La croissance exponentielle de la consommation de données mobiles, confrontée aux nouvelles normes de construction des bâtiments « HQE » (Haute Qualité Environnementale) dont les matériaux font obstacle aux fréquences mobiles, rendent nécessaire le déploiement de solutions techniques spécifiques. TDF a développé une expertise reconnue dans la conception de solutions de couverture « indoor » et accompagne aujourd’hui les opérateurs mobiles dans le déploiement de ces réseaux.

 

 

L’ancrage local de TDF à Rennes

TDF confirme à cette occasion son engagement fort auprès du territoire rennais, à travers son datacenter de proximité ou sa contribution à la couverture mobile de la ligne à grande vitesse Rennes – Le Mans. L’accord récent entre TDF et SNCF Gares & Connexions portant sur la couverture mobile des gares SNCF représente une nouvelle opportunité pour TDF d’investir à Rennes pour améliorer la qualité des services mobiles pour ses habitants.

TDF est fier de jouer pleinement son rôle d’aménageur numérique et de contribuer, avec Rennes Métropole et les quatre opérateurs, au développement de la connectivité du métro de Rennes. Très implanté à Rennes depuis plusieurs décennies, TDF entend porter pleinement son engagement de « relier partout, plus vite » et répondre ainsi aux besoins en connectivité qui croissent de façon exponentielle.

indique Christine Landrevot, Directeur Général de la Division Telecom de TDF.

 

Chiffres clés sur le projet

  • 135 km de fibre optique entre les stations et Cesson Sévigné
  • 4 km de câble coaxial pour câbler les antennes des 13 stations et des 2 puits
  • Presque une centaine d’antennes installées
  • Plus de 6 mois de travaux in situ
  • Plus de 50 personnes impliquées sur ce projet appartenant à 10 entreprises

Chiffres clés sur le métro de Rennes

  • Ligne a : longue de 9,4 km
  • 15 stations
  • 130 000 passagers par jour
  • Automne 2020 : ouverture de la ligne b du métro (14 km, 15 stations)