Réaménagement des fréquences de la TNT : une prouesse technique qui a nécessité deux ans de travaux

++ --

Le réaménagement des fréquences de la Télévision Numérique Terrestre (TNT) s’est achevé la semaine du 24 juin 2019 avec une dernière phase autour de Grenoble. Ce grand plan national visait à allouer la bande des fréquences 700 MHz aux opérateurs de téléphonie mobile afin d’améliorer la couverture mobile du territoire.

 

Lancées depuis octobre 2017, ces opérations ont concerné tous les foyers français de métropole et de l’île de la Réunion*. Les interventions techniques ont été effectuées selon un découpage en treize phases défini par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, dans une logique de zones géographiques. 

 

En presque deux ans, 3 400 fréquences ont été réaménagées et près de 500 techniciens de TDF ont été mobilisés sur ces opérations. Pour chacune des phases, les interventions se sont déroulées avec succès.

 

Une planification technique de précision et d’expertise
Le réaménagement des fréquences de la bande 700 MHz a requis un savoir-faire et une précision d’expert. Les équipes opérationnelles de TDF ont ainsi procédé à des changements de cellules de multiplexage et des modifications de la configuration d’émission. Durant les interventions, près de 500 techniciens de TDF ont dû faire face à des imprévus, à des conditions météorologiques et d’accès parfois extrêmes. Les opérations ont eu lieu de nuit pour les sites du réseau principal et en journée pour le reste du réseau. Pour assurer au maximum la continuité du service, chacune des opérations de transfert a nécessité plusieurs semaines, voire plusieurs mois, de préparation et de travaux. Au total, TDF est intervenu sur près de 1500 sites de diffusion sur l’ensemble du territoire.

 

Les fréquences de la bande 700 MHz réallouées aux opérateurs mobiles
Depuis le passage à la TNT Haute Définition, la diffusion des chaînes de la TNT est possible avec moins de fréquences. La libération de la bande de fréquences des 700 MHz a permis progressivement le transfert des fréquences, précédemment occupées par la TNT,  aux opérateurs de téléphonie mobile. Ils peuvent ainsi étendre leurs réseaux 4G et améliorer la couverture mobile sur le territoire français. 

 

La TNT, plateforme de référence 
La plateforme TNT est le premier mode de réception de la télévision en France, avec une couverture de 97 % de la population et 68 % des foyers qui l’utilisent (enquête IFOP - mai 2018, disponible sur www.tdf.fr). 
Pour contribuer à la réussite de ce grand réaménagement national, TDF a travaillé en collaboration avec le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) et l’Agence nationale des fréquences (ANFR), chargés de mettre en place ce plan de réaménagement de fréquences.
Dans la continuité des vagues de modernisation de la TNT initiées depuis 2008, le CSA a publié, en février 2018 et à la suite d’une consultation approfondie des acteurs du secteur audiovisuel, une feuille de route prévoyant des chantiers majeurs pour moderniser la TNT à l’horizon de 2024. Le Gouvernement a annoncé, à l’occasion des trente ans du CSA le 19 juin 2019, le lancement de la mise en œuvre de la modernisation de l’audiovisuel à partir de cet automne. 
Par ses expérimentations et travaux d’innovation, TDF continue d’agir en faveur de l’enrichissement de la plateforme TNT qui offre un service gratuit, libre d’accès et de qualité très apprécié des téléspectateurs. Leader français de la diffusion terrestre, TDF rappelle la place essentielle de la TNT en tant que plateforme efficace et incontournable de distribution de contenus médias et soutient son plan de modernisation annoncé par le CSA et le Gouvernement.

 

 

Olivier Huart, Président-Directeur général de TDF déclare :

« Pendant presque deux ans, TDF a impliqué près de 500 collaborateurs dans la réussite de ce projet d’ampleur nationale. Je souhaite les remercier pour leur engagement au service du succès de grand projet d’intérêt public. Par la diversité et la complexité des opérations, nous avons su confirmer l’expertise, l’expérience et la réactivité de nos équipes, aussi bien en pilotage qu’en opérationnel. Il convient maintenant de travailler à l’avenir de la TNT. Je me félicite des annonces récentes du Gouvernement et du CSA ».

* Hors l’Île-de-France qui a bénéficié des réaménagements de la TNT en avance de phase en avril 2016, au moment du passage à la TNT Haute Définition.