Groupe TDF : résultats annuels 2021

++ --

LE GROUPE TDF AFFICHE UN CHIFFRE D’AFFAIRES EN CROISSANCE, PORTÉ PAR LE DÉPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES TELECOMS ET FIBRE


En 2021, le groupe TDF affiche :

-    Un chiffre d’affaires de 731,7 millions d’euros en croissance de +6,4 % porté par les télécoms mobiles et la fibre

-    Un EBITDAaL de 412,2 millions d’euros, en augmentation de +5,8 %

-    Un montant d’investissements en augmentation de +18,6 %, à hauteur de 418,4 millions d’euros, soit 57,2 % du chiffre d’affaires

-    Une capacité industrielle renforcée avec 180 000 prises FttH construites et 240 nouveaux pylônes de télécommunication mis à disposition en 2021


Depuis trois ans, le groupe TDF est en croissance. Cette croissance correspond à la mise en œuvre de sa stratégie qui repose sur un programme d’investissement ambitieux dans les infrastructures de Très Haut Débit fixe et mobile, initié en 2015. Fort de sa capacité industrielle à construire et déployer massivement des infrastructures, le groupe mise sur une stratégie d’investissements pour se différencier dans un secteur de plus en plus concurrentiel.

 

•    Dans les infrastructures télécoms mobiles, le groupe TDF enregistre un chiffre d’affaires en croissance de +9,5 %.
Le Groupe consolide la présence des opérateurs mobiles et autres clients sur ses pylônes existants (+ 800 points de présence), notamment avec l’arrivée de la 5G sur le territoire. Avec 20 381 points de présence sur ses pylônes et toits terrasses (362,6M€ de chiffre d’affaires), TDF conforte sa position d’acteur majeur dans l’aménagement numérique du territoire au service de la connectivité des foyers et des entreprises françaises.

 

En 2021, TDF poursuit son déploiement industriel massif d’infrastructures de télécommunication au service de la couverture numérique. 240 pylônes de télécommunications mobiles ont été mis à la disposition des opérateurs, pour un total de 1 130 depuis le lancement du programme de construction de pylônes en 2016.

Sur les autres services télécom, le chiffre d’affaires est en augmentation de +13,8 % (44,9M€), soutenu notamment par le déploiement de la 5G qui soutient les activités Ingénierie, Datacenters et Mobile Edge Computing.

 

•    Dans la fibre, le déploiement s’est encore accéléré et permet au groupe TDF de confirmer un chiffre d’affaires en croissance de +80%, à hauteur de 36,3 millions d’euros.
60 % des quatre réseaux remportés par le Groupe (Val d’Oise, Yvelines, Loir-et-Cher/Indre-et-Loire et Maine-et-Loire) sont déployés et les déploiements dans le Val d’Oise et les Yvelines sont achevés. 180 000 prises ont été construites en 2021, portant à 410 500 le nombre de prises commercialisables sur l’ensemble des 750 000 prises allouées au groupe TDF.

La commercialisation enregistre un bond significatif sur tous les territoires et multiplie le volume de commandes par 2,5 : le nombre de prises connectées passe de 63 300 à fin 2020 à 155 500 à fin 2021.

Le groupe TDF confirme ainsi sa place et son expertise industrielle en tant qu’opérateur national de réseaux FttH.

 

•    Dans l’audiovisuel, les revenus sont en retrait de 1,8 % par rapport à 2020. L’évolution contextuelle de ce secteur pèse sur cette activité.
Compte tenu de l’érosion des revenus de cette activité, TDF poursuit sa maîtrise des coûts en matière de diffusion de la Télévision Numérique Terrestre et de la radio. Grâce à son expertise en matière d’exploitation et de supervision des réseaux, le Groupe fournit à ses clients à un service de qualité, dans un contexte où la plateforme hertzienne terrestre demeure plébiscitée par la population. La plateforme TNT est l’un des principaux modes de réception de la télévision en France, avec une couverture de 97 % de la population et 46,3 % des foyers qui l’utilisent (Observatoire de l’équipement audiovisuel des foyers de France métropolitaine, édité par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel - données du 2e trimestre 2021).
Sur le marché de la radio numérique DAB+ (Digital Audio Broadcasting), TDF se positionne sur les appels à candidature locaux, régionaux et nationaux, suivant le rythme de la feuille de route fixée par l’Arcom (Autorité de Régulation de la Communication audiovisuelle et numérique, ex-CSA).

 

TDF s’engage en tant qu’acteur industriel responsable

Au titre de sa performance liée à la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) pour l’année 2020, le Groupe TDF s’est vu attribuer, en 2021, la note de 100/100 par le GRESB, organisme de référence du secteur des infrastructures immobilières. Au niveau international, TDF se place ainsi numéro un toutes catégories confondues et obtient les distinctions « Sector Leader » dans les catégories « Data infrastructure » et « Data infrastructure – data transmission ».

 

En tant qu’acteur majeur des infrastructures de télécommunications et aménageur numérique, le groupe TDF contribue à assurer la réception de la Télévision Numérique Terrestre et de la radio pour tous les Français. De plus, grâce au développement de ses infrastructures, le Groupe participe à l’amélioration de la connectivité Très Haut Débit fixe et mobile, essentielle pour la population.


Une stratégie d’investissements massifs dans les télécoms mobiles et la fibre basée sur la capacité industrielle du groupe TDF :

•    En 2021, le volume des investissements continue encore de progresser : 418,4 millions d’euros ont été investis, soit 57,2 % du chiffre d’affaires, en augmentation de +18,6 % par rapport à 2020. Parmi ces investissements opérationnels, 339,1 millions d’euros correspondent à des investissements de croissance, essentiellement dans les activités Télécoms et Fibre.
•    Ces investissements servent la stratégie de croissance du Groupe qui déploie massivement des infrastructures pylônes et fibre pour le compte de ses clients, tout en maîtrisant ses coûts et ses ressources. Le Groupe a continué d’étendre son parc de sites qui regroupe désormais 19 200 sites commercialisables, dont 7 800 sites actifs (pylônes, tours, toits-terrasses, gares, etc.).
•    L’accélération du déploiement des infrastructures pylônes et des réseaux fixes à Très Haut Débit est rendue possible grâce à la capacité industrielle du groupe TDF, qui maîtrise le processus de construction de bout en bout.

Le rencentrage du Groupe sur ses activités d’infrastructures et la stratégie d’investissements, combinés à une maîtrise des charges, permet de générer un résultat d’exploitation en croissance. L’EBITDAaL progresse de +5,8 % à 412,2 millions d’euros. Par ailleurs, le carnet de commandes du Groupe atteint un niveau très élevé de 3,844 milliards d’euros, soit l’équivalent de 5,3 années de chiffre d’affaires. Sa progression par rapport à 2020 (+18 %) est le résultat des déploiements d’infrastructures réalisés, notamment sur les réseaux de fibre optique, ainsi que des renouvellements de contrats majeurs sur les services de diffusion audiovisuelle.


Dans la continuité du programme ambitieux de déploiement d’infrastructures de télécommunication en France métropolitaine et à l’Outre-mer :

•    Le groupe TDF a acquis, en 2021, 70 % de la société ultra-marine Towerco Réunion Mayotte (TORM). TORM est un opérateur d’infrastructures télécoms mobiles à La Réunion et à Mayotte qui opère actuellement 195 sites télécoms.

•    Pour soutenir sa croissance, le groupe TDF a considérablement renforcé sa structure financière et sa liquidité au cours des 12 derniers mois :
o    En mars 2021, le groupe a mis en place d’un nouveau crédit syndiqué de 300 millions d’euros pour financer les investissements du Groupe
o    En décembre 2021, TDF Infrastructure a finalisé l’émission d’une nouvelle émission obligataire de 800 millions d’euros.  
o    Enfin, en février 2022, TDF Fibre, société détenue par TDF (79,5%) et par la Banque des Territoires (20,5%), a levé un financement bancaire, labellisé Social Loan, de 725 millions d’euros dans l’objectif de se doter de moyens financiers accrus. Cette opération, structurante pour les années à venir, intervient au moment où les déploiements fibre dans les territoires attribués à TDF sont bien engagés ou en passe d'être achevés. TDF Fibre va ainsi permettre au groupe TDF de porter le déploiement, la gestion ou la reprise de nouveaux réseaux FttH (Fiber to the Home) et FttO (Fiber to the Office) en France, au-delà du déploiement et de la commercialisation sur les territoires existants (Val d’Oise, Yvelines, Loir-et-Cher, Indre-et-Loire et Maine-et-Loire).


Olivier Huart, Président-Directeur Général du groupe TDF, a déclaré :

« En nous appuyant sur notre capacité industrielle, nous confirmons la poursuite de notre stratégie centrée sur nos investissements et sur le déploiement d’infrastructures télécoms et de réseaux de fibre optique. A l’heure où nos réseaux de fibre optique sont achevés ou en passe de l’être et où les besoins liés à la 5G montent en flèche, notre expertise des réseaux et des télécommunications nous amène à envisager de nouveaux services pour nos clients. Le Groupe TDF dispose de tous les atouts pour réussir ces nouveaux défis et répondre aux évolutions technologiques du secteur. »

 

Les chiffres de ce communiqué sont affichés hors norme IFRS16. EBITDAaL : EBITDA plus charges liées aux loyers opérationnels et hors charges IFRS 2, indemnités de départ et honoraires associés. Détails des chiffres en annexes.