Les équipes de TDF sont mobilisées pour le réaménagement des fréquences de la TNT à Fécamp, Dieppe, Eu et Mers-les-Bains

++ --

Jeudi 19 juillet, les techniciens de la société TDF interviendront sur les trois sites du réseau complémentaire des villes de Dieppe, Fécamp, Eu et Mers-les-Bains dans le cadre de réaménagements de fréquences de la télévision numérique terrestre (TNT).

 

Suite à des réaménagements de fréquences de la bande 700 MHz au Royaume-Uni, TDF doit intervenir sur ses propres fréquences afin d’éviter toute interférence. Il s’agit donc d’une opération préventive, destinée à assurer une continuité de service aux téléspectateurs de la région. En effet, de par leur situation géographique, ces villes côtières sont couvertes à la fois par les émissions de fréquences françaises et anglaises, notamment grâce à l’émetteur principal d’Heathfield (Angleterre – Sussex). 

La zone concernée par cette phase de réaménagement couvre 54 600 habitants autour des villes de Dieppe, Fécamp, Eu et Mers-les-Bains (départements de la Seine-Maritime et de la Somme).
Cette opération anticipée ne concernant que trois sites de diffusion, ces départements seront de nouveau concernés, avec le reste des sites et fréquences du réseau, par la phase 12 du réaménagement de la bande 700 MHz qui se déroulera en mai 2019.


Une opération de précision et d’expertise
Les opérations se dérouleront entre 8h et 12h le jeudi 19 juillet sur les trois sites du réseau de TDF.
La diffusion de l’ensemble des chaînes de la TNT sera arrêtée à partir de 8h du matin. Les émetteurs réaménagés seront rallumés vers 12h.

Dès jeudi après-midi, les foyers de cette zone géographique devront procéder à une recherche automatique des chaînes pour continuer à recevoir l’ensemble des chaînes de la TNT.

Les interventions concerneront principalement des changements de cellule de multiplexage et des modifications de la configuration d’émission. À cette occasion, TDF procédera à la modification de trois fréquences.

Le contexte international de cette opération la rend délicate : les réglages vont être réalisés par rapport aux fréquences étrangères, ce qui nécessite une coordination transfrontalière. Les interventions requièrent ainsi un savoir-faire et une précision d’expert. Les techniciens de TDF sont mobilisés en amont et le jour J pour rétablir au plus vite la diffusion de la télévision numérique terrestre en vue d’assurer la continuité du service.

Une cellule de supervision est mise en place afin de piloter au plus près l’ensemble du dispositif sur les trois sites TDF concernés.

 

De nouvelles fréquences pour les opérateurs mobiles européens
Le réaménagement des fréquences de la bande 700 MHz est une volonté portée par le Conseil Européen. Les opérateurs mobiles obtiendront, d’ici le 30 juin 2020, un accès exclusif aux fréquences actuellement allouées à la TNT, en vue d’apporter une meilleure couverture mobile sur le territoire européen et de favoriser le déploiement de la 5G. Chaque pays membre de l’Union Européenne a élaboré son plan national de mise en œuvre.
La France fait figure de précurseur, avec un plan d’actions adopté dès 2016 et le début du transfert des 3 400 fréquences de la TNT en octobre 2017. Treize phases de réaménagement s’échelonnent ainsi jusqu’en juin 2019.

Ainsi, la Nouvelle-Aquitaine, la Provence-Alpes-Côte-d’Azur, une partie de l’Occitanie, l’ouest des Pays de la Loire, le Grand Est, la Bourgogne-Franche-Comté et l’est de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont déjà connu les réaménagements de la TNT ; de même que l’Île-de-France, en avril 2016, au moment du passage à la TNT Haute définition. À chaque phase, les interventions se sont déroulées avec succès. Ce transfert de fréquences a permis aux opérateurs mobiles d’y déployer leurs réseaux 4G en bande 700 MHz.


La TNT : numéro un en diffusion de la télévision
La télévision numérique terrestre reste le premier mode de réception de la télévision en France, avec 68 % de foyers qui l’utilisent. La plateforme TNT couvre 97 % de la population.