Les équipes de TDF mobilisées pour le réaménagement des fréquences de la TNT en Bourgogne-Franche-Comté et dans le Grand-Est

++ --

Dans la nuit de mardi 22 à mercredi 23 mai, les techniciens de TDF interviendront sur les 12 sites de son réseau principal à l’occasion du plan de réaménagement des fréquences de la télévision numérique terrestre (TNT). Pendant toute la durée de l’opération, une cinquantaine de techniciens sera mobilisée.

 

Dès mercredi, pour continuer à recevoir l’ensemble de la TNT, les foyers de cette zone géographique devront procéder à une recherche automatique des chaînes.

 

La zone concernée couvre plus de 3,1 millions d’habitants dans le sud de la région Grand-Est (Haut-Rhin, Vosges, Haute-Marne) et le sud de la Bourgogne-Franche-Comté (Doubs, Côte d’Or, Saône-et-Loire). Les villes principales sont Mulhouse (68), Vittel, Epinal (88), Besançon, Morteau (25), Chaumont (52), Dijon (21), Autun, Le Creusot (71).

 

Une opération de précision et d’expertise

Les caractéristiques de cette région à la fois vaste, montagneuse et frontalière rendent cette opération délicate. Les interventions requièrent un savoir-faire et une précision d’expert. Les techniciens de TDF, en région, sont mobilisés en amont et le jour J pour rétablir au plus vite la diffusion de la télévision numérique terrestre en vue d’assurer la continuité du service.

Une cellule de supervision est mise en place afin de piloter au plus près l’ensemble du dispositif sur les 139 sites TDF concernés :

  • Les interventions auront lieu de nuit, entre 1h et 8h du matin, sur les 12 sites du réseau principal de TDF, pour permettre au plus grand nombre de téléspectateurs de retrouver leurs chaînes TNT dès le lendemain ;
  • Elles se poursuivront durant trois jours sur les 127 autres sites du réseau complémentaire.

Les opérations concerneront principalement des changements de cellule de multiplexage et des modifications de la configuration d’émission. À cette occasion, TDF procédera à la modification de 326 fréquences.

 

De nouvelles fréquences pour les opérateurs mobiles

Le réaménagement des fréquences de la TNT, débuté en octobre 2017, entame sa sixième phase. Les 3 400 fréquences de la TNT sont progressivement réaménagées pour permettre le transfert de la bande 700 MHz en vue de rendre disponibles de nouvelles fréquences aux opérateurs et ainsi apporter une meilleure couverture mobile. Treize phases de réaménagement s’échelonnent ainsi jusqu’en juin 2019. Cette opération nationale de réaménagement des fréquences concerne tous les foyers français.

 

La Nouvelle-Aquitaine, la Provence-Alpes-Côte-d’Azur, une partie de l’Occitanie, l’ouest des Pays de la Loire, le Grand Est et les Alpes du Nord ont déjà connu les réaménagements de la TNT ; de même que l’Île-de-France, en avril 2016, au moment du passage à la TNT Haute définition. À chaque phase, les interventions se sont déroulées avec succès. Ce transfert de fréquences a permis aux opérateurs mobiles d’y déployer leurs réseaux 4G en bande 700 MHz.

 

La TNT : numéro un en diffusion de la télévision

La télévision numérique terrestre reste le premier mode de réception de la télévision en France, avec 68 % de foyers qui l’utilisent. La plateforme TNT couvre 97 % de la population.