Nouveau campus b<>com - 6 000 m2 dédiés à l’innovation numérique

++ --

Le nouveau campus rennais de l’Institut de Recherche Technologique (IRT), conçu pour accueillir plus de 200 personnes a été inauguré le 29 avril 2015. Depuis le début de l’aventure, 85 emplois ont été créés : ingénieurs, chercheurs, doctorants, designers, ergonomes… Ce campus accueillera, à terme, 300 collaborateurs.

 

Vincent Marcatté, Président, se réjouit de pouvoir finalement ouvrir les portes de b<>com : « Ce campus est une belle matérialisation de la marque b<>com. On y retrouve ses valeurs autour de la collaboration, la créativité et la capacité à mener des travaux de recherche avec une forte vision marché. C’est également un symbole fort de l’innovation et du dynamisme de l’écosystème régional. »

 

Un campus conçu comme un outil de travail dédié aux chercheurs et à l’innovation

La création de ce campus est partie d’une vision : la co-localisation de talents pluridisciplinaires, et d’un questionnement sur l’organisation du travail : l’aménagement des espaces peut-il stimuler l’innovation ? Le bâtiment doit en effet servir la mission de b<>com : développer et mettre sur le marché des outils, produits et services innovants.

 

Nouveau campus b<>comParce que la créativité et le croisement sont clés pour l’innovation, le campus b<>com est le fruit d’une réflexion soignée sur les espaces. On veut s’y sentir bien et y trouver de quoi nourrir notre curiosité. Quelques exemples de choix  destinés à susciter l’échange : dans les open spaces, une même équipe est volontairement répartie de sorte que des experts en réseaux 5G côtoient des chercheurs en imagerie médicale, des ergonomes spécialistes des interfaces des développeurs de logiciels… Et pour mieux réfléchir ensemble, des espaces de créativité permettent la réflexion et la discussion, quand des espaces silence invitent à la concentration. A chaque étage, on retrouve des zones de croisement et de frottement formelles ou informelles.

 

Pensées pour que les chercheurs puissent expérimenter et tester, des plateformes technologiques sont déjà déployées ; d’autres sont en cours de définition. Entre autres, un auditorium capable de jouer les futurs formats d’image et de son spatialisé pour une expérience encore inconnue et une première infrastructure préfigurant les réseaux 5G, seront utilisés pour les travaux autour de l’immersion, la réalité virtuelle, le son spatialisé et l’Ultra Haute Définition. Un data center est en service depuis le début de l’année, supportant les besoins XXL en stockage et calculs intensifs des projets mais pensé pour accueillir les demandes extérieures.

 

Vitrine du savoir-faire rennais et français à l’international

Le campus, ouvert aux clients et partenaires, incarne l’expertise régionale et nationale dans le domaine des technologies numériques. Situé au cœur de la nouvelle zone économique Via Silva à  Cesson-Sévigné (quartier dédié à l’innovation qui accueille déjà Technicolor, Thomson Video Networks, OVH, Cap Gemini, Secure IC, Dassault Systems, Syrlinks…), le bâtiment abrite un showroom de 130 m². Il proposera dès l’automne un parcours autour des transformations de la société numérique.

Aujourd’hui, les visiteurs peuvent y découvrir les deux premiers produits commercialisés par l’IRT. b<>com *Ultra Player* est un outil à destination des professionnels souhaitant manipuler des contenus audiovisuels non comprimés de dernière génération. Le logiciel de tatouage numérique b<>com *Ultra Marker* permet le marquage numérique de fichiers Ultra Haute Définition.

 

L’architecture au cœur du projet

Le campus est un outil de travail fonctionnel dans lequel l’architecture a toute sa place. A l’intérieur, les matières brutes : béton et métal rappellent l’esprit « factory », faisant écho au travail d’artisans du numérique des équipes de recherche. A l’extérieur, l’utilisation des façades miroirs et des baies vitrées rendent incontournable ce bâtiment.

« Notre travail s’exprime par un concept singulier de façades, caractérisé à la fois par un système fonctionnel de protection solaire et de perceptions changeantes suivant le point de vue et les variations saisonnières. Quel meilleur sujet que cet institut de recherche de dimension mondiale pour exprimer ce travail d’image ! J’ai une grande satisfaction d’avoir participé au concept b<>com et à sa nouvelle façon d’envisager le travail, un nouvel art de vivre pour l’ensemble des utilisateurs », déclare Jean-Pierre Meignan, architecte du projet.