TDF renforce son réseau ultra haut débit au cœur des régions et en ouvre l’accès aux acteurs du monde des télécoms, de l’informatique et des médias

++ --

TDF dispose de son propre réseau ultra haut débit pour la diffusion de la télévision et de la radio vers ses émetteurs. Composé d’un mix de deux technologies complémentaires (faisceaux hertziens et fibre optique), ce réseau, unique en France, capable de transporter tous types de données (data, voix, vidéo) avec des débits de 10, 40 jusqu’à 100 Gbits voire 200 Gbits, s’étend actuellement sur 4200 km.

 

Fin  2014, il sera déployé sur 5 000 km jusqu’au cœur des régions avec la capacité d’acheminer d’importants volumes de données dans les mêmes contraintes fortes de qualité de service, 7j/7, 24h/24, avec un débit stable et sans fluctuation, que celles exigées dans l’audiovisuel.

 

 

Ce réseau est exploité et supervisé intégralement par TDF 24h/24 et 7j/7.

 

TDF développe une offre pour ouvrir l’accès à ce réseau ultra haut débit aux acteurs du monde de l’informatique et des télécoms pour  accompagner le développement de l’activité économique en région.

 

Ainsi, en plus de permettre le transport des  programmes des chaînes TNT, ce réseau ultra haut débit de TDF facilitera l’archivage de données sensibles (e-santé, imagerie médicale…), le partage de fichiers, les visioconférences, le e-commerce,…Il pourra également, assurer la retransmission d’événements sportifs grâce au transport en temps réel d’images HD non compressées.

 

Concrètement, ce sont, par exemple, plus de 12 000 flux simultanés de vidéo HD non compressés qui pourront transiter via ce réseau.

 

Il permet également de connecter les datacenters régionaux de TDF, le premier ayant ouvert à Bordeaux en mai 2013, le second est prévu à Lille à l’automne 2013 puis suivront Rennes et Aix-Marseille en 2014.

 

 

Le déploiement du réseau ultra haut débit de TDF comprend deux grandes phases

La première en cours de déploiement, comprend entre autre la liaison Bordeaux-Paris, opérationnelle depuis le 1er mai qui a permis de mettre en œuvre les premiers services de transport pour le datacenter de Bordeaux. La boucle sud est ouverte depuis juin et celle du nord-ouest sera mise en service pendant l’été.

Une seconde phase de déploiement est programmée en 2014.

 

 

Avec son réseau ultra haut débit, TDF joue un rôle de tout premier plan dans l’aménagement numérique du territoire

Les objectifs du plan très haut débit souhaité par le Gouvernement reposent tant sur une ambition technologique que sur une réduction de la fracture numérique. Aujourd’hui, les entreprises, notamment celles situées dans des territoires moins denses, doivent pouvoir en bénéficier pour améliorer leur compétitivité.

 

Avec le déploiement de son réseau, TDF intègre le panel technologique du très haut débit en France et ainsi favorise l’émergence de nouveaux services comme l’e-santé, l’e-éducation, l’e-administration ou l’e-formation…