TDF fait de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes une priorité sociale

++ --

À l’occasion de la Journée de la Femme, TDF rappelle son engagement en faveur de l’égalité professionnelle femmes-hommes, un an après la signature de son accord d’entreprise, avec l’ensemble des organisations syndicales. L’entreprise fait figure de précurseur dans ce domaine.

 

TDF porte, pour ses collaborateurs, un plan d’action global autour de deux axes : le respect de l’égalité entre les femmes et les hommes dans la gestion de la carrière ; l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle dont la parentalité.

 

Cet accord, signé le 21 avril 2017, illustre le dynamisme de la politique de ressources humaines et de relations sociales de l’entreprise, fondée sur un dialogue de qualité avec les partenaires sociaux.

 

Christophe Maximilien, DRH du groupe, confirme l’engagement de TDF : « Cet accord, particulièrement novateur dans son esprit et ses engagements, révèle un visage moins connu de notre groupe, celui d’une entreprise à l’écoute des attentes de ses collaborateurs et qui cherche à y répondre. Cela implique, pour TDF, de préserver son avance en matière d’équité salariale et de faire progresser de nouveaux enjeux comme l’expérience de la parentalité en entreprise. Nous sommes convaincus que la performance d’une entreprise va de pair avec un pacte social partagé et assumé. Pour cela, nous créons des temps d’échange avec les organisations syndicales, les managers et les collaborateurs de TDF. Nous prévoyons d’ailleurs de présenter, courant avril, à nos partenaires sociaux, un bilan des actions d’ores et déjà engagées. »

 

 

Rémunération et carrière

En 2016, au sein de TDF, l’écart moyen des salaires des femmes et des hommes en contrat à durée indéterminée à temps plein était de 1,3 %, toutes classifications confondues. TDF se place ainsi parmi les meilleures entreprises françaises, dont la moyenne de cet écart se situait à 24 % en 2014 (données INSEE). TDF engage, chaque année, un budget spécifique dans le cadre de sa négociation annuelle obligatoire visant à réduire les écarts.

 

Entre 2015 et 2016, 27,5 % des participants aux comités de directions étaient des femmes.

 

Équilibre vie personnelle et vie professionnelle : TDF mise sur la parentalité

L’entreprise TDF se mobilise pour faciliter l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle de ses collaborateurs et notamment leur vie de famille.

 

En 2017, TDF a mis en place un Guide sur la parentalité qui prévoit :

  • Un allongement des congés parentalité et paternité :

Rémunéré à 50 % par TDF, le congé parentalité permet d’allonger le congé maternité/paternité/d’adoption pour une période d’un mois. Les nouveaux pères bénéficient d’un congé paternité de 15 jours calendaires au lieu des 11 jours prévus par la loi, rémunéré à 100% par l’entreprise ;

  • La possibilité, pour les collaboratrices, à partir du sixième mois de grossesse, de réduire leur temps de travail à hauteur de 10 heures par semaine ;
  • Un congé d’allaitement de quatre semaines supplémentaires s’ajoutant au congé maternité ;
  • La mise en place, sur trois ans, de vingt berceaux dans le réseau « 1001 crèches » du groupe Babilou ;
  • La prise en charge de la part salariale et patronale des cotisations de retraite de base et complémentaire pendant le congé parental d’éducation à temps partiel.
  • Une prime de naissance de 380 euros bruts ;
  • Une prise en charge jusqu’à 100 euros des frais de soutien scolaire (de la 4e à la Terminale) et/ou des frais d’orientation (de la 3e à la Terminale).

 

TDF encourage les femmes à choisir des métiers techniques

TDF, société française et opérateur d’infrastructures audiovisuelles et de télécommunication, s’engage dans l’association « Elles bougent ». Par ce partenariat, TDF encourage les femmes à choisir des métiers techniques ou scientifiques. À ce jour, déjà six collaboratrices de TDF sont devenues marraines. Ingénieures, techniciennes ou ayant une formation scientifique, ces salariées TDF partagent leur expérience avec des jeunes femmes, collégiennes, lycéennes, étudiantes pour les aider à s’orienter professionnellement et leur insuffler l’envie d’oser un métier traditionnellement réservé aux hommes.

 

Pour ses collaborateurs, TDF se mobilise pour ouvrir la diversité des métiers proposés dans l’entreprise à tous, les femmes comme les hommes. À cet effet, un budget spécifique de 100 000 euros est dédié aux formations pour les femmes souhaitant effectuer une reconversion professionnelle vers un métier technique et les hommes vers un métier support.

 

Recrutement : formation à la diversité et charte du recrutement

TDF propose une formation sur la diversité à ses managers et aux membres de la direction des ressources humaines. Il s’agit de comprendre les nouveaux enjeux de l’entreprise en matière de diversité, d’identifier les différents types de discrimination, déterminer les rôles des différents acteurs en matière de diversité et développer les bonnes pratiques.

 

Par ailleurs, TDF a adopté une charte du recrutement en vue de sensibiliser les cabinets de recrutement externes pour une neutralité des offres d’emploi et du processus de recrutement et une parité représentative des candidats sélectionnés en fonction des candidatures reçues.

 

Pour la période 2017-2019, TDF s’est fixé l’objectif de recruter 45 % de femmes en CDI et 40 % en CDD par rapport au nombre de postes à pourvoir. Sur la période 2015-2016, les femmes représentaient 27 % des embauchées en CDI et 34 % en CDD et contrats d’alternance.