Processus de vente TDF France

++ --

Un groupement de quatre fonds d’infrastructures, APG Asset Management N.V., Arcus Infrastructure Partners, Brookfield Infrastructure Group, et Public Sector Pension Investment Board, vient de déposer une offre liante auprès de nos actuels actionnaires en vue de l’acquisition des activités de TDF en France, c’est à dire toutes celles du groupe TDF en dehors de l’Allemagne.


Le fonds de pension néerlandais APG Asset Management N.V., le fonds britannique d'infrastructures Arcus, le groupe Brookfield Infrastructure et le fonds de pension public canadien PSP (le Consortium) annoncent que les actionnaires actuels de TDF (TPG, Ardian, BPI France Investissement et Charterhouse) ont convenu d'engager des négociations exclusives avec le Consortium pour le rachat d'une entreprise comprenant principalement les activités françaises de TDF (de fait, l'ensemble des activités de TDF hormis les activités allemandes). L'offre du Consortium aux actionnaires de TDF témoigne d'une valeur d'entreprise autour de 3,6 milliards d'euros pour les activités faisant l'objet des négociations exclusives.

La société TDF fournit des prestations et infrastructures aux secteurs des médias, de la radiodiffusion et des télécommunications en France. Elle détient et exploite un réseau national d'infrastructures haut de gamme, avec plus de 6690 tours polyvalentes et antennes de toit, ainsi que 5000 km de réseau de fibre optique. Ces services indispensables drainent quasiment 90% des revenus actuels de l'entreprise et sont soutenus par des contrats à long terme et des flux de trésorerie indexés sur l'inflation. La croissance du portefeuille sera stimulée par l'accélération du déploiement de tours des opérateurs de réseaux mobiles, en raison de l'accroissement des besoins en consommation de données mobiles.

Concernant l'offre du Consortium, ce dernier travaillera en collaboration avec les actionnaires actuels de TDF et la Société elle-même, afin d'obtenir les autorisations nécessaires, de même que les consultations qui s'imposent, en particulier avec les instances de représentation des salariés de TDF, en vue de parvenir à un accord définitif.